Les façades font souvent l’objet de certaines salissures tenaces causées par la pollution ainsi que l’usure des murs. À terme, tous ces désagréments peuvent subir des désordres considérables qui contribuent à la réduction du charme du bâtiment. Pour procéder à son nettoyage, plusieurs méthodes peuvent être utilisées. Il y a, par exemple, le sablage, l’hydrogommage ou encore le ponçage. Ce dernier est une technique de ravalement dit par voie sèche, qui ne demande pas l’utilisation d’eau. Le ponçage s’avère très efficace pour les très abîmés ou encrassés et peut être très agressif. Ainsi, il n’est pas du tout recommandé pour nettoyer des surfaces fragiles. Explications.

Le ponçage, une méthode pratique pour embellir sa façade

Le nettoyage de votre façade reste une étape d’entretien incontournable à la pérennité de votre bien. Il s’agit d’une opération à exécuter de façon systématique pour éviter des désordres pouvant provoquer des problèmes d’isolation et d’humidité. La majorité de cette procédure doit être confiée à un véritable professionnel parce que certaines démarches nécessitent des outils spécifiques. Parmi les techniques de nettoyage à adopter, on peut citer le ponçage. Certes, il peut s’agir d’une mesure drastique, mais le résultat semble satisfaisant et très efficace.

En fait, le ponçage d’une façade permet d’éliminer des résidus de peinture impossible à nettoyer ou bien de traiter les encroûtements visibles sur votre bien. Cependant, il faut noter que, même si le résultat offert par le ponçage répond à toutes attentes, il est à ne pas oublier celui-ci reste une solution assez délicate. En effet, la méthode de ponçage n’est pas adaptée à n’importe quelle façade. Alors, il vaut mieux demander l’avis d’un expert avant de se lancer dans ce genre de travaux.

Les surfaces capables de supporter un ponçage

Pour faire simple, il est déconseillé d’appliquer un ponçage lors d’une rénovation d’une façade ancienne. Et pour cause, les murs ne risquent pas de supporter les coups de l’appareil utilisé par les professionnels. Cela dit, les surfaces adaptées à ce type de nettoyage sont particulièrement les façades en bois et en béton. Cela explique que les façades qui peuvent subir un ponçage sont celles qui bénéficient d’une structure solide et très résistante.

L’application du ponçage sur les façades en bois va permettre de retirer un vernis ou une lasure au moment de sa rénovation. En ce qui concerne les façades en béton, elles peuvent parfaitement résister aux nombreux coups produits par la ponceuse. Par ailleurs, il est possible de poncer d’autres murs externes solides comme les pierres dures ou le marbre.

Les démarches à suivre pour assurer le ponçage de façade

L’utilisation d’un outil adéquat est de mise pour garantir le ponçage d’une façade. En effet, cette étape doit être réalisée avec une ponceuse professionnelle. Durant l’exécution des travaux, l’artisan doit effectuer des mouvements circulaires afin de respecter l’homogénéité des surfaces. À ce propos, il ne faut pas trop insister de manière à ne pas entamer la matière.

Durant le ponçage, il faut porter des protections adaptées pour assurer la sécurité : masque de classe III, tenue, lunettes de protection, gants, etc. Aussi, il est recommandé de sécuriser les périmètres du chantier. Le fait de travailler sur un support instable est absolument à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *