Effectuer une réception des travaux est une phase indispensable, car cela vous permettra de confirmer si l’ensemble de tous vos travaux (rénovation ou construction d’un bâtiment, travaux de terrassement, etc.) a été fait comme il se doit. Par ailleurs, cela vous permettra également de prouver que votre prestataire a su respecter votre cahier des charges. En outre, vos garanties vont dépendre de cette réception.

La réception des travaux : c’est quoi exactement ?

Lors d’une construction d’un bâtiment, il faut faire appel à un entrepreneur qui va réaliser tous les travaux. Et la réception des travaux est une étape qui vous indique que votre chantier touche à son terme. En général, l’entrepreneur doit aviser son client que toutes les tâches ont été effectuées et que celui-ci peut enfin vérifier si tout s’accorde avec son cahier des charges.

Néanmoins, il arrive que le client refuse de faire la réception des travaux si certaines tâches n’ont pas été réalisées correctement ou s’il constate beaucoup de défauts. Dans cette situation, il peut opter pour la saisine du juge des référés afin de réclamer la mise en conformité des travaux ou reporter la réception des travaux à un autre jour.

Faire une réception des travaux, c’est contrôler la qualité des travaux

Lors de la réception, vous devez vérifier si les travaux sont terminés et conformes à votre cahier des charges. Dans le cas où vous avez embauché plusieurs professionnels tels qu’un carreleur, un maçon et un électricien, alors vous pouvez les contacter et les demandez d’assister à la réception. Bien sûr, n’hésitez surtout pas à embaucher un consultant afin de vous aider à contrôler les travaux. Si ces derniers n’ont pas été bâclés, alors il ne reste plus qu’à régler votre facture et faire un nettoyage de fin de chantier.

Réception travaux

Rédiger un procès-verbal 

Quand vous faites une réception des travaux, il est recommandé de rédiger un procès-verbal de réception. Si après les contrôles vous n’avez pas constaté le moindre défaut, alors vous devez noter cela dans ce document.

Vous devez également déclarer dedans que vous ne refusez pas la réception et qu’il n’y a pas une réserve. Mais dans l’hypothèse où des défauts sont apparents, alors ils doivent faire l’objet de réserve et vous devez fixer un délai de mise en conformité avec votre entrepreneur. Quand celui-ci est dépassé et que vous constatez que tout est réparé, alors il faut faire un nouveau procès-verbal. 

Le blocage d’une partie du montant

En cas d’émission de réserve dans le procès-verbal de réception, vous avez la possibilité de bloquer une partie du montant qui reste à payer. Ainsi, vous ne pouvez pas garder cet argent, mais il doit être confié à un tiers digne de confiance ou bien à la banque.

Évidemment, il faut que l’entrepreneur soit bien d’accord avec vous sur ce point. Si jamais vous êtes en désaccord, alors la désignation de ce tiers sera à la charge du juge. Cependant, il faut noter que ce blocage partiel n’est pas toujours possible. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *